Croissance externe

Nous accompagnons des dirigeants de PME/PMI, essentiellement B2B, dans des opérations de croissance externe.

Croissance organique et croissance externe

Vous dirigez une entreprise qui cherche à grandir plus vite que son marché.

Globalement, vous avez deux solutions :

  • La croissance dite « organique » : sans changer le périmètre de l’entreprise, vous la développez par des embauches successives. C’est difficile de trouver les bons profils, c’est long, mais c’est sans risque (ou presque). Et vos salariés (et les représentants du personnel) sont contents et rassurés.
  • La croissance externe : vous rachetez une autre entreprise. Rarement facile, mais toujours intéressant, au niveau des compétences acquises, de l’expansion géographique ou des nouveaux clients ainsi gagnés.

Notre conseil : si vous pouvez, faites les deux. Elles ne s’opposent pas, au contraire.

Pour la croissance organique, vous pouvez le faire tout seul, éventuellement avec l’aide d’un cabinet de recrutement, selon la complexité de la tâche et votre propre disponibilité.

Pour la croissance externe, ce n’est pas toujours évident d’identifier la bonne cible, puis d’appeler le PDG d’un concurrent et lui dire « j’ai envie de vous racheter »…  Du coup, vous pouvez avoir besoin d’une approche indirecte, plus discrète, par l’intermédiaire d’un cabinet. C’est ce que nous proposons à nos clients.

L’intérêt d’une croissance externe

Avec le rachat d’une autre société, vous pouvez accélérer le développement de votre propre entreprise en termes de :

  • Chiffre d’affaires : vous pouvez ainsi franchir des seuils-clés, ce qui a un effet bénéfique pour négocier des prix d’achat de matières premières, pour pouvoir participer à des appels d’offres, pour être retenu par des grands comptes ou pour apparaître dans les classements de votre profession ;
  • Stratégie : vous pouvez ainsi « avaler » un concurrent, étendre votre entreprise le long de sa chaîne de valeur, et/ou mettre la main sur un portefeuille de brevets ou de clients-clés ;
  • Ressources humaines : en particulier des compétences techniques (qui auraient pris beaucoup de temps à identifier et embaucher une par une, sinon) , des équipes qui apportent aussi du « sang neuf », un nouvel élan dans l’innovation ;
  • Clients : grâce à votre acquisition, vous pouvez entrer sur un nouveau marché prometteur, devenir fournisseur de tel ou tel client de renom (et passer un cap auprès d’une direction des achats) ;
  • Géographie : c’est souvent très lent et compliqué de percer, par une simple croissance organique, dans telle ou telle région (Paris, Hauts de France, Ouest,…), encore plus à l’étranger ;
  • Technologies, machines : c’est souvent un bénéfice inattendu, mais très intéressant, d’une acquisition.

Une croissance externe bien ciblée et bien maîtrisée peut ainsi faire gagner… des années à votre entreprise, en compétitivité et en rentabilité.

Votre secteur est en consolidation ? Ne subissez pas la conjoncture, devenez acteur de l’avenir de votre entreprise.

La croissance externe peut vous permettre de développer votre entreprise de façon décisive.

Vous vous demandez comment réussir cette opération ?
Cliquez ici

Cadénac vous accompagne dans vos opérations de croissance externe.

  Cadénac vous offre une assistance complète au cours de cette opération délicate.

Plus d'infos ?

Contactez-nous !